AL3 – Part I: Malagar-Hondarribia-Burgos

Toutes les photos de cette collection (que j’ai appelé AL3 en référence aux trois régions visitées : Alentejo – Algarve et Al Andalus) ont été prises durant notre voyage au Portugal et en Espagne du 2 Avril au 2 Juin 2016. De Hondarribia à Lisbonne, des montagnes de Madère aux plages de l’Algarve, des villages blancs d’Andalousie aux pistes fleuries de l’Alentejo, les couleurs du Sud nous ont fait rêver. Ces photos sont le souvenir de ces instants heureux.

Dans la première partie, on suit la route classique des vacances, de Bretagne on traverse les belles villes de Hondarribia, Burgos, Tordesillas, Salamanque et Visu pour finalement atteindre Lisbonne.

Partie I :  Malagar

Avant d’arriver en terre d’Espagne, on s’arrête à Saint-Maixant le pays de François Mauriac. J’aime cet écrivain et je souhaitais visiter sa maison de Malagar.

Peu de monde en cette saison, je visite seul. Accompagné du guide, une dame charmante qui connaît bien les œuvres de l’écrivain, je déambule de pièces en pièces : cuisine, salle à manger, salon, bibliothèque et le bureau près de la fenêtre où il écrivait dans ce style fluide et concis que j’apprécie beaucoup.

Je prends le chemin gravillonné qui mène au jardin. Je m’attarde devant le vieil arbre aux racines qui affleurent le sol, un peu plus loin je trouve le vieux banc où le poète aimait à s’asseoir les soirs d’été.

La vue porte loin, une plaque rappelle un passage que je crois avoir lu dans les « Mémoires Intérieurs » : « Le soir dans Malagar retrouvé, j’observe de ma terrasse la forêt que j’ai quittée et dont l’immense armée noire ferme l’horizon ». Assis sur le banc, j’admire la campagne environnante. Je rejoins le parking en longeant la prairie fleurie. Un dernier regard sur Malagar et nous reprenons la route.

 Partie I :  Hondarribia, Burgos.

Hondarribia (Fuenterrabia en espagnol, Fontarabie en français) au pays basque espagnol sur la rive Est de la Bidassoa qui délimite la frontière entre la France et l’Espagne. Un village pittoresque, des ruelles pavées, de belles maisons aux balcons en bois colorés, la place d’Armes avec le superbe Château de Charles Quint converti en hôtel Paradores.

Quelques embruns nous amènent l’odeur de l’océan, on est presque chez nous. Promenades en ville au hasard des rues. Nos premiers tapas, un régal ! Peut-être même les meilleurs tapas de notre voyage.

Nous reprenons la route pour Burgos, on est maintenant en Castille-et-Léon. La belle ville nous offre les flèches élancées de sa cathédrale gothique. 

C’est une ville étape sur le “camino francès” qui mène les pèlerins vers St Jacques de Compostelle, on peut y remarquer les coquilles au sol dans certains rues pavées. Une petite pluie pour la visite, ça ne nous change pas trop.

A une courte distance, on visitera la Chartreuse de Santa Maria de Miraflores dans le parc de Fuentes Blancas. Elle abrite les tombeaux du XV° siècle de Jean II de Castille et de son épouse Isabelle du Portugal.

Un moine vient gentiment mettre en marche l’éclairage pour faciliter la prise de photos. Je prends mon temps et j’admire le tableau du Christ en Croix de Joaquin Sorolla (20° siècle, huile sur bois). Je le trouve magnifique.

Laisser un commentaire